Un site de la Ville de Montréal

Le pin blanc, placé au centre des armoiries, symbolise l'Arbre de la Paix et constitue le seul élément végétal indigène des armoiries de la Ville.

C'est avec grande fierté que le maire de Montréal, M. Denis Coderre, accompagné du Chef de l'Assemblée des Premières Nations Québec-Labrador (APNQL), M. Ghislain Picard, a procédé aujourd'hui au dévoilement des nouvelles armoiries et du nouveau drapeau de la Ville de Montréal. Le dévoilement a été fait en présence de nombreux citoyens, dignitaires et représentants des Peuples autochtones. Cette initiative s'inscrit dans le cadre du 10e anniversaire de la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones et permet à la Ville de commencer son nouveau chapitre vers la Réconciliation avec les Peuples autochtones.

«Aujourd'hui est une journée historique pour la Ville de Montréal. Alors que nous célébrons le 10anniversaire de la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones, nous ajoutons une pièce maîtresse à notre stratégie de Réconciliation avec les Peuples autochtones: la refonte des armoiries et le dévoilement du nouveau drapeau de la Ville de Montréal. Le symbole du pin blanc vient compléter les armoiries de la Ville afin d'évoquer un message de concorde et de Vivre ensemble, tout en nous rappelant l'histoire politique et diplomatique millénaire de notre île et des peuples qui l'ont habitée. En devenant métropole de la Réconciliation, nous voulons envoyer un message fort de paix, de justice et de respect des droits de la personne, des principes envers lesquels la Ville est résolument engagée», a déclaré le maire de Montréal, M. Denis Coderre.

«La Ville de Montréal a posé un geste concret qui reconnaît les Peuples autochtones comme fondateurs d'Hochelaga. Je tiens à remercier les membres du comité qui ont convenu de ce symbole du pin blanc comme représentation de notre unité au cœur d'un cercle rassembleur et représentatif de nos cultures sur ce territoire de Premières Nations non cédé», a déclaré le Chef de l'Assemblée des Premières Nations Québec-LabradorM. Ghislain Picard.

Le pin blanc, symbole emblématique

Les nouvelles armoiries et le drapeau de la Ville de Montréal intègrent dorénavant les cinq peuples aux origines de la fondation et du développement historique de la métropole: les nations autochtones, française, anglaise, écossaise et irlandaise. Le pin blanc, placé au centre des armoiries, symbolise l'Arbre de la Paix et constitue le seul élément végétal indigène des armoiries de la Ville. Il a été choisi par un comité-conseil désigné par l'APNQL, constitué de membres provenant de différentes Premières Nations (mohawks, anishnabes, innus), issus tant de la communauté urbaine que sur réserve, ainsi que d'un représentant du Centre d'histoire de Montréal. Le comité a été accompagné tout au long de ses rencontres par l'Autorité héraldique du Canada.

La refonte des armoiries et du drapeau de la Ville de Montréal s'inscrit dans la stratégie de Réconciliation de la Ville avec les Peuples autochtones. L'objectif de cette stratégie est de reconnaître l'histoire millénaire du territoire sur lequel Montréal a été érigé.